• Roc-Amadour acutalités

Accueillir le tour de France à Cauvaldor : une fierté partagée !



Cette année Cauvaldor a accueilli le 3e événement sportif mondial après les Jeux olympiques et la coupe du monde de football : le Tour de France. La dernière étape avant les Champs Élysées a eu lieu le 23 juillet entre Lacapelle-Marival et Rocamadour avec un contre-la-montre de 40 km décisif !

Un enjeu de taille pour le territoire !

Avec plus d’un milliard d’aficionados sur le petit écran, 12 millions au bord des routes, le 23 juillet, les yeux de toute la France étaient tournés vers Rocamadour. En pleine saison touristique, le Tour de France a offert une visibilité exceptionnelle au territoire de Cauvaldor, aux yeux des Lotois, mais également auprès du grand public : une attractivité supplémentaire, une opportunité aussi pour attirer les touristes dont beaucoup resteront ou reviendront.

L’office de tourisme Vallée de la Dordogne conforte l’événement !

Le tourisme à vélo est l’une des filières touristiques les plus dynamiques. Il n’est plus une simple tendance, mais il s’installe aussi durablement comme mode de transport et de vie. 22 millions de Français pratiquent le vélo pendant leurs vacances et les retombées économiques sont estimées à 4,2 milliards d’euros. L'office de tourisme Vallée de la Dordogne, a développé une stratégie pour structurer l'offre et la promouvoir sur le web, les réseaux sociaux, dans la presse.... Le 31 mai, 10 journalistes nationaux (Le Figaro, le Parisien, TV 7 jours, TV5 monde…) et un champion cycliste, Sylvain Chavanel, étaient invités à découvrir la vallée de la Dordogne. Pari gagné, les médias ont largement couvert l’événement !

Cauvaldor mobilisée pour assurer la réussite du tour !

Depuis plusieurs mois les services techniques, sport et communication de Cauvaldor ont travaillé en équipe pour apporter un soutien administratif et logistique à la mairie de Rocamadour.

« En amont du passage nous avons, avec la mairie, préparé les espaces de parking, fourni les barrières de sécurité et leur habillage... explique Théophile Leymarie, directeur adjoint des services techniques. Pendant l’arrivée nos équipes de bénévoles ont assuré le stationnement des voitures, la sécurité des caméras... Enfin, après le passage du Tour, il a fallu tout remettre en état et nettoyer les espaces.» « Il a fallu fournir à France 2 des descriptifs précis des lieux emblématiques de notre territoire, veiller au bon accueil des journalistes, des invités, organiser les événements en amont et le jour J... C’était aussi une implication de chaque instant pour s’adapter aux demandes de l’association qui organise le Tour de France (l’ASO) constate Valérie Genevois, directrice du service communication. »

« Nous avons organisé la dictée du Tour, la Fête du Tour, nous avons improvisé une salle de presse et des parkings en capacité d’accueillir 300 journalistes à proximité de Rocamadour, Mélanie Delpech, responsable des activités et équipements sportifs. Le gymnase de Gramat offrait cette possibilité. »


0 vue0 commentaire