• Roc-Amadour acutalités

Comète Leonard : les trois choses à savoir pour profiter du spectacle le 12 décembre

La comète C/2021 A1, aussi appelée comète Leonard, va passer le 12 décembre au plus proche de la Terre. Elle sera bien visible à l'œil nu, un spectacle à ne surtout pas manquer !

La comète Leonard va s’approcher au plus près de la Terre le 12 décembre 2021. (©magann / AdobeStock)

Par Alexandra SegondPublié le 10 Déc 21

C’est ce qui s’appelle finir l’année en beauté ! Première comète découverte en 2021 (le 3 janvier, plus précisément), la comète C/2021 A1, plus simplement rebaptisée comète Leonard, s’apprête à nous offrir un magnifique spectacle dimanche 12 décembre 2021.


Et pour cause : elle passera au plus près de la Terre (à un peu plus de 35 millions de kilomètres quand même) et sera observable à l’oeil nu dans le ciel du petit matin. Un rendez-vous à ne manquer nous aucun prétexte.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette comète et tous nos conseils pour bien l’observer le jour J.

À lire aussi


  • L’IMAGE. Quand la comète Neowise illumine le ciel de la Seine-Maritime


C’est quoi une comète ?

Pour commencer, sachez que le mot « comète » vient du grec komêtês, qui signifie « chevelu ». Vous aussi, vous visualisez sa « queue » de lumière quand elle traverse le ciel, comme une longue chevelure ?


Pour la partie scientifique, une comète est « un gros bloc de glace provenant des confins du système solaire », synthétise auprès d’actu.fr Florent Deleflie, astronome du l’Observatoire de Paris – PSL. Sa taille peut atteindre plusieurs dizaines de kilomètres de diamètre, « soit la taille d’une grosse ville ».

C’est quand elle s’approche du Soleil, et que la température s’élève au fur et à mesure, qu’une partie de la comète passe de l’état solide à l’état gazeux (ce qu’on appelle en chimie la sublimation). Cette désagrégation va alors former cette « queue » de lumière sur des dizaines de millions de kilomètres.


Une comète particulièrement brillante

Mais comment allons-nous pouvoir observer Leonard dans l’immensité de l’espace ? Petit indice : ça touche à la lumière et non à la taille de la comète.


C’est en fait l’affaire d’une réflexion de la lumière par le noyau de la comète, c’est-à-dire « le corps majeur et toutes les particules libérées dans sa queue de lumière qui vont tous ensemble donner l’apparence d’un nuage derrière elle. »

Et si Leonard retient autant l’attention des scientifiques et des amateurs d’astronomie, c’est parce qu’elle promet d’être particulièrement brillante, avec une magnitude prévue de 4. « La magnitude, c’est l’échelle qui permet de quantifier l’éclat et la visibilité à l’œil nu », précise Florent Deleflie. 4, c’est donc « très visible » selon l’astronome.

À titre de comparaison, c’est plus que la comète C/2020 F3 qui a illuminé notre ciel en juillet 2020. Rebaptisée Neowise, elle avait atteint la magnitude 6.


Comment profiter du spectacle

Le rendez-vous est donné dimanche 12 décembre environ une heure et demi avant le lever du soleil – soit vers 7h du matin. Inutile de chercher Leonard dans le ciel du plein jour : « c’est impossible en raison du Soleil », sourit Florent Deleflie.

Pour pouvoir l’apercevoir, il faut lever les yeux en direction du Nord / Nord-Est. « La comète se dirigera vers la constellation du Bouvier et passera à côté de l’étoile Arcturus, l’étoile la plus brillante de la constellation », poursuit l’astronome.

C’est bon, vous êtes bien placé ? Il ne vous reste qu’à ouvrir grands les yeux ou, pour les plus équipés, vous aider de jumelles ou d’un télescope. Avec ces derniers, vous pourrez distinguer plus de détails et apercevoir plus précisément la queue de la comète.


Et pas de seconde chance pour les retardataires : après avoir frôlé la Terre, Leonard poursuivra sa route, s’éloignant du Soleil … et donc de nos yeux.

N’hésitez pas à nous partager vos plus beaux clichés du passage de Leonard par mail à cette adresse : redaction@actu.fr.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le samedi 3 décembre à 15 heures au mille club de Rocamadour, "Les Amis de Roc-Amadour" vous propose une présentation de l'ouvrage de l'association Racines concernant les cartes postales du canton de