• Roc-Amadour acutalités

L’Amopa 46 dévoile ses projets


Le Président Yves Quissac (3e en partant de la droite) anime la réunion .photo J-C.C

Publié le 11/09/2021 Ce mercredi 8 septembre 2021 a pu enfin se tenir une réunion du bureau de la section lotoise des Palmes académiques à l’hostellerie Bellevue à Rocamadour. Après de nombreuses difficultés liées à la situation sanitaire et à des soucis de santé de certains de ses membres, le bureau a pu reprendre le travail pour relancer l’année scolaire 2021-2022. Le président Yves Quissac se réjouit de cette reprise et a présenté le bilan des actions soutenues en 2021 malgré la Covid. Avec le souci de défendre les valeurs de l’association, les efforts ont porté sur le maintien du lien avec les adhérents et le soutien aux projets à destination des jeunes du département : Prix Anne Ténès (collèges et lycées de Martel et Souillac), Des écrivains en herbe (écoles primaires du canton de Gramat), Stèle réalisée en mémoire des déportés du camp de Rava-Rouska en Ukraine (Lycée Louis Vicat-Souillac). Les projets pour les mois qui viennent ne manquent pas. On peut citer une sortie proposée aux membres de la section à la plage des ptérosaures au printemps, un soutien aux chorales et orchestres des lycées de Gourdon et de Cahors, du collège de Figeac et des écoles qui chantent, une action de valorisation de l’enseignement professionnel au travers des chefs-d’œuvre préparés par les élèves de CAP et de Bac Pro dans le cadre de leurs parcours. De plus l’Amopa 46 poursuivra le soutien apporté au Prix Anne Ténès, au concours Résistance et Déportation, à celui "des écrivains en herbe" ; mais aussi aux différents concours proposés par l’Amopa au niveau national : Nous l’Europe, Histoire et Géographie, Bien dire, bien écrire, Imagin’ action… La section prépare un grand projet pour 2023 : renouer avec un salon des Arts à Rocamadour où des artistes distingués dans l’ordre des palmes académiques pourront exposer leurs créations : photos, peintures, dessins, sculptures et ainsi faire découvrir leurs talents. Après un travail consciencieux et efficace, les membres du bureau ont pu partager un succulent déjeuner préparé avec maestria par Pierre Amaré et ses filles servi sous la tonnelle rafraichissante du restaurant le Bellevue. Correspondant

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout