• Roc-Amadour acutalités

Lot : Rocamadour se prépare à accueillir l'avant-dernière étape du Tour de France



Lacapelle-Marival et Rocamadour, c'est entre ces deux villes que l'avant-dernière étape du Tour de France va se passer le 23 juillet prochain. La ville verticale se prépare à accueillir ce grand évènement sportif. "La semaine, on avance plusieurs décisions. Et le lundi d'après, on doit tout défaire pour mieux recommencer", s'amuse la maire de Rocamadour, Dominique Lenfant. En effet depuis quelques semaines, la ville verticale s'apprête à recevoir l'avant-dernière étape du Tour de France le 23 juillet prochain. Un contre-la-montre très attendu. Un tel évènement est compliqué à organiser pour une ville telle que Rocamadour. "C'est un site remarquable du fait de sa verticalité, il y a très peu de modèles dont on peut s'inspirer", explique la maire. Cela n'empêche pas les préparatifs d'aller bon train. 320 000 € ont été mis sur la table par les collectivités pour accueillir les sportifs. D'ailleurs, ce mardi 31 mai, le cycliste Sylvain Chavanel a gravi la côte de Rocamadour, dernière pente du contre-la-montre lotois. Les commerçants sur le pont À Rocamadour, les commerçants sont mitigés. "On espère que cela va apporter du monde, mais cela fait peur en même temps. J'espère que la sécurité sera bien assurée avec toute cette foule", reconnaît une employée du café Au Hasard Balthazar. Pour Robby Menot, propriétaire de l'hôtel-restaurant Le Bellaroc : "la cité va être complètement bloquée, on ne sait pas encore comment cela va se passer. Est-ce qu'on aura vraiment plus de monde au restaurant ?", s'interroge-t-il. Ses places d'hôtel ont toutes été réservées par l'organisateur du Tour, Amaury Sport Organisation (ASO) pour le vendredi soir. Malgré ces petits détails, l'enthousiasme se fait ressentir. "Les gens vont pouvoir découvrir le rocamadour", ce fromage de chèvre si réputé dans la région. "C'est un super coup de projecteur sur la ville !", s'exclame l'employée du petit café. Le commerce est encore en discussion pour préparer la journée, notamment sur les effectifs à déployer. A lire aussi :Tour de France : le cycliste Sylvain Chavanel en éclaireur dans le Lot sur une étape de la Grande Boucle Si Rocamadour peut accueillir jusqu'à 2 500 personnes au pic de la saison estivale, une plus grosse affluence est prévue pour le 23 juillet. "J'entends déjà des gens repérer la bonne place pour regarder la Grande Boucle ici !", sourit Dominique Lenfant.

Aouregan Texier

17 vues0 commentaire