• Roc-Amadour acutalités

Covid-19. Où se faire vacciner dans le Lot ?

À compter du lundi 18 janvier 2021 dans le Lot, huit centres de vaccination ouvrent à Cahors, Figeac, Gourdon, Saint-Céré, Cœur de causse, Limogne-en-Quercy, Prayssac et Vayrac.


8 centres de vaccinations ouvrent leurs portes ce lundi 18 janvier 2021 dans le Lot. Les personnes de plus de 75 ans peuvent se faire vacciner à Cahors, Figeac, Gourdon, Saint-Céré, Cœur de causse, Limogne-en-Quercy, Prayssac et Vayrac.

Deux autres centres ouvriront le lundi 25 janvier 2021, à Montcuq-en-Quercy-Blanc et Souillac.

A partir d’aujourd’hui, la vaccination est ouverte aux personnes de plus de 75 ans et aux patients vulnérables à très haut risque

Suite à l’autorisation de l’Agence européenne du médicament et de la Commission européenne et avis de la Haute Autorité de santé sur le vaccin du laboratoire Pfizer-BioNTech, la campagne de vaccination nationale a pu débuter le dimanche 27 décembre 2020.

La première étape de vaccination a concerné les personnes âgées résidant en établissements (notamment en EHPAD et USLD). Les professionnels de santé et les aides à domicile de plus de 50 ans peuvent se faire vacciner depuis le 4 janvier 2021.

Les personnes âgées de plus de 75 ans peuvent se faire vacciner à partir de ce lundi 18 janvier. Cette campagne de vaccination sera progressive afin de vacciner l’ensemble des personnes qui le souhaitent durant les semaines suivantes.

Les patients vulnérables à très haut risque pourront être vaccinés de manière progressive, à compter du 18 janvier. 800 000 personnes sont ainsi concernées. Il s’agit des patients : atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ; atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ; transplantés d’organes solides ; transplantés par allogreffe de cellules-souches hématopoïétiques ; atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ; atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares) ; atteints de trisomie 21.

La réservation d’un créneau horaire peut se faire depuis le vendredi 15 janvier, sur le site sante.fr. Un numéro unique national est également disponible afin de se renseigner sur la vaccination et trouver un centre près de chez soi au 0800 009 110, joignable sept jours sur sept, de 6 h à 22 h.

8 centres de vaccination dans le Lot

Ces vaccinations se dérouleront dans des centres de vaccination. L’objectif fixé par le Premier ministre est de disposer ou d’un centre pour 100 000 habitants, ou d’au moins six centres dans les départements ruraux pour assurer un maillage territorial qui permettra l’accès de toutes les populations concernées à un centre de vaccination.

Dans le Lot, 8 centres de vaccination sont ouverts depuis le lundi 18 janvier 2021 : Cahors, Centre hospitalier, 355 rue du président Wilson ; Figeac, Club house du stade du Calvaire, 7 rue du stade ; Gourdon, Centre hospitalier, 35 Avenue Pasteur ; Saint-Céré, Avenue du Dr Roux ; Cœur de Causse (Labastide-Murat), Maison de santé, 8 rue Saint-Jacques ; Limogne-en-Quercy, salle communale ; Prayssac, Maison de santé, 2 rue du Dr C. Blanches ; Vayrac, salle des fêtes.

Deux autres centres de vaccination ouvriront à compter du lundi 25 janvier : Montcuq-en-Quercy-Blanc, Espace animation, rue des Marronniers ; Souillac, Salle Joachim du Bellay, parvis Saint-Éloi.

L’ensemble des centres de vaccination est répertorié sur le site sante.fr qui permet la prise de rendez-vous dès le 15 janvier. Un numéro départemental, porté par le centre hospitalier de Cahors, est également disponible en cas de difficultés pour prendre un rendez-vous par internet, du lundi au samedi, de 8 h à 18 h : 0 809 54 19 19.

Consultation médicale préalable

Les personnes concernées par la vaccination bénéficient d’une consultation médicale préalable afin de s’assurer de l’état de santé de la personne, de l’absence de contre-indications, et de son consentement après information sur les bénéfices et les risques de la vaccination. Dans les EHPAD, les familles des résidents seront associées à cette consultation.

La vaccination se fait en deux injections, espacées d’un délai de trois à six semaines.

Il n'est pas obligatoire de se rendre chez son médecin pour engager le processus de vaccination. La consultation médicale au centre de vaccination suffit. La personne volontaire doit se munir de sa carte d'identité et de sa carte vitale.

Les centres de vaccination sont approvisionnés de façon régulière et durable en vaccins Pfizer-BioNTech, par les 100 établissements de santé pivot. Chaque département reçoit une livraison hebdomadaire de doses, stockées dans l’établissement pivot. Cette livraison peut être ajustée à la hausse ou à la baisse en fonction de la consommation effective des stocks.

Depuis le 11 janvier, le vaccin Moderna est également distribué en France au profit des régions dans lesquelles l’épidémie est la plus active dans un premier temps.

Une cellule opérationnelle de vaccination mise en place dans le Lot

Le préfet du Lot et la directrice départementale de l’Agence régionale de santé travaillent en collaboration avec l’ensemble des professionnels de santé (médecins, infirmiers, pharmaciens, libéraux ou en établissements hospitaliers) et des élus locaux afin de mettre en œuvre et coordonner les opérations logistiques de vaccination.

Une cellule opérationnelle de vaccination composée de représentants du préfet, de l’ARS, de la CPAM, du conseil départemental, de l’association des maires, des conseils de l’ordre des médecins, des infirmiers, des pharmaciens, de l’URPS, des centres hospitaliers et EHPAD, du SDIS, de la Croix Rouge, de la médecine du travail et de la MSA, se réunit chaque semaine pour accompagner et mettre en œuvre la stratégie de vaccination dans le département.

ACTULOT du 18-01-2021

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La vaccination des adolescents

Madame la Maire, Monsieur le Maire, A compter du 30 septembre 2021, les mineurs âgés de 12 à 17 ans devront comme les adultes posséder un pass sanitaire pour fréquenter piscines, cinémas,

Bibliothèque Municipale Gramat

Chers usagers, Suite aux nouvelles décisions gouvernementales, dès aujourd'hui, lundi 9 août, les services culturels de la Ville de Gramat, Bibliothèque, Cinéma & Cyberbase, devront contrôler les pass