top of page
  • Roc-Amadour acutalités

Rocamadour se dote d'outils d'observation




Avec plus d’1 million et demi d’excursionnistes en 2022, Rocamadour confirme son rôle de site incontournable pour le Département du Lot et la Région Occitanie.


Nous avons demandé à Céline Malignon, directrice du Syndicat Mixte du Grand Site de Rocamadour pourquoi évaluer le flux touristique ?


De par la topographie du site, la fragilité environnementale de la vallée de l’Alzou et la fréquentation concentrée sur certaines périodes, les enjeux de gestion deviennent une priorité. Les trois collectivités réunies au sein du Syndicat Mixte mettent en œuvre depuis plus de 12 ans le Projet Grand Site avec, comme objectif, l’équilibre entre la préservation de la valeur patrimoniale, la qualité de la vie locale et l’accueil du public.


Quelles sont les actions qui ont été menées ?


Parmi les actions réalisées ces 10 dernières années dans ce cadre, celles concernant la mobilité sont nombreuses : il faut retenir principalement l’aménagement des 5 parkings d’entrée de site et la piétonisation de la boucle de découverte (chemin de croix, promenade de la corniche, voie sainte…).

Afin d’évaluer les effets des politiques mises en place d’une part, et d’objectiver la situation concernant la fréquentation, de nouveaux outils d’observation seront désormais au service du Projet Grand Site.


Quels sont ses nouveaux outils d'observation ?


Concrètement, ces dernières semaines ont été rythmées par l’installation de plusieurs types d’outils : des compteurs piétons, des compteurs mixtes (véhicules, vélos, piétons).

Ces derniers ont vocation à aider dans la gestion des pics de fréquentation préjudiciables pour la vallée tant sur le plan environnemental qu’en termes de sécurité. En effet, la capacité de stationnement y est limitée, et la vallée constitue un accès primordial au niveau du sanctuaire pour les services de secours

D’ici la fin de l’année, les compteurs routiers, plus que vieillissants, seront renouvelés. Cela permettra de pérenniser la collecte des données réalisée en continu depuis 2005 (et de manière ponctuelle depuis 1983) par le Département.


A combien se monte cet investissement ?


Ces investissements qui représentent 61 000 € sont soutenus à hauteur de 30% par l’Etat via le Plan Avenir Montagnes (France Relance), 31,5% par la Région Occitanie, 31,5% par le Département du Lot et 7% par la commune de Rocamadour.


Quelle suite sera donnée aux observations recueillies ?


Le Syndicat Mixte à l’origine de cette initiative réunit régulièrement au sein d’une commission observation les différents acteurs préoccupés par la gestion du site : l’Office du tourisme, les services routiers, l’Agence départementale touristique, l’ascenseur incliné, Mairie, Diocèse… Au-delà des données quantitatives, l’expérience et le ressenti d’autres personnes de terrain est souhaitée. C’est pourquoi cette commission espère s’agrandir avec l’arrivée de représentants des commerçants, habitants et sites de visites.


Pour partager largement ces données et réagir sur les conjonctures et les tendances qui se dégagent, il sera organisé, dès l’automne 2023 un temps d’échange public. L’idée est de créer un rendez-vous annuel ouvert à tous et, sur la base de ces données, de continuer à réfléchir à la conciliation entre fréquentation, vie locale et préservation des paysages et patrimoines.


23 vues0 commentaire
bottom of page